VMS ecosystem revisited

madbetty-animal-stories.jpg

Ce site est la première action publique de HP-Interex France pour l’écosystème OpenVMS.

OpenVMS entre dans une nouvelle transition depuis les mouvements autour de la fin de l’architecture Itanium. Beaucoup d’analyses parlent de Fin de Vie pour OpenVMS.

Quels que soient les nouveaux épisodes, l’écosystème OpenVMS entame une nouvelle phase d’au moins dix à quinze ans. Au pire des évaluations, OpenVMS survivra aux annonces de mort au moins aussi longtemps que HP-3000, qui est encore présent aujourd’hui après l’annonce de sa mort en 2003.

Pour que cette phase puisse être vécue sereinement, l’écosystème OpenVMS doit se doter d’outils, et avoir des moyens d’expression de ses besoins.

Les écosystèmes sont souvent indépendants de leurs fournisseurs principaux : OpenVMS a déjà changé deux fois de propriétaire, les histoires des fournisseurs d’Unix sont plus que complexes. Il est nécessaire qu’un écosystème ait des moyens indépendants de se comprendre, pour ensuite aider ses fournisseurs à orienter leur offre.

HP-Interex France entend aider l’écosystème à spécifier ses besoins, à faire saisir aux fournisseurs une vision objective de l’environnement. Premier objectif.

La communauté OpenVMS doit aussi qualifier pour elle-même, ses contraintes techniques, le cahier des charges de systèmes cibles, et se doter des bons outils de transition. Le deuxième objectif de notre travail est d’aider la communauté OpenVMS pour cette tâche de long terme.

Une autre tâche urgente s’impose : permettre le passage du témoin vers de nouvelles générations qui connaissent OpenVMS. HP-Interex France s’engage à aider les passionnés de OpenVMS à transmettre leur passion, à construire des structures de formation pour OpenVMS. Troisième objectif.

Ce site est nativement multilingue.

L’émergence en informatique du concept d’écosystème est contemporain d’une préoccupation universelle pour l’écologie, c’est-à-dire pour l’interdépendance du vivant dans sa diversité. Dans cette diversité celle des langues est une richesse. Le même mouvement est perceptible en informatique, et nous nous devions de souligner cela.

Par ailleurs c’est bien la vigueur d’une communauté qui ne s’exprime ni en Anglais ni en Français qui a soutenu notre moral dans ce projet. Notre site est donc nativement Suédois, Français et Anglais.

(Tous les articles ne sont pas traduits, et nous travaillons à améliorer notre niveau en Suédois et en Anglais, mais nous avons encore quelques efforts à faire. Donc toute proposition de traduction ou d’amélioration de traduction est bienvenue (poster ici : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )).

  1. Continuer notre travail d’enquête, en proposant de l’élargir en nombre de répondants et d’en approfondir le contenu (cf. Enquête)
  2. Faire de ce site un outil pour la communauté et par la communauté OpenVMS :
    • transmettez nous des informations,
    • participez au forum (bientôt sur le site),
    • soumettez nous des articles de fond :
      • vos analyses,
      • votre définition de OpenVMS, de ses spécificités (cf. Qu’est-ce-que OpenVMS),
      • spécifiez vos besoins.
    • Proposer aux fournisseurs de présenter leur offre (pages ou actions sponsorisées).
  3. Lancer une news-letter autour de notre travail. Pour le moment tous ceux qui ont répondu à notre enquête y sont abonnés d’office.
  4. Soutenir toutes les occasions de rencontre de la communauté OpenVMS (rencontres nationales, européennes, TUD, bootcamp, webcast, newsletters, mises en contact de personnes)
  5. Participer à la fondation de lieux scientifiques et d’éducation autour de OpenVMS, des systèmes critiques, de la retro-ingénierie.

Ces actions ne sont possibles que si des acteurs plus particulièrement engagés la soutiennent. Nous demandons à ceux qui le souhaitent de nous rejoindre, de participer au travail de HP-Interex France en général, ou de se proposer pour le comité de rédaction de ce site (pour le moment réservé aux locuteurs français, suédois ou anglais). Une réunion de travail sera prochainement organisée en France.

Ce travail en est au tout début, et il reste à déterminer avec plus de précisions les modes d’adhésion des sociétés, grandes moyennes ou petites, des personnes ou des associations ; il reste à organiser les structures de communication et d’organisation, ou d’association avec d’autres structures ; il reste à imaginer un financement durable. Autant de choses que nous élaborerons avec ceux qui nous rejoignent et que nous présenterons sur ce site ou par notre news letter.

Notre contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Après l'annonce de Juin par HP, HP-Interex France a décidé en Juillet 2013 de commencer un travail de fond autour de l'ecosystème OpenVMS.

La première opération est l'organisation d'une enquête de fond autour de OpenVMS et de son avenir. Rendez-vous est pris en début 2014 pour faire un bilan de cette action

HP-Interex France est consciente de ses responsabilités historiques, en tant qu'héritière de Decus France, notamment. Elle entend veiller à ce que la grande transition qui s'annonce ne laisse pas les acteurs isolés, et que les qualités de l'ecosystèmes puissent être préservés.

Par ailleurs, le concept et l'utilité d'un club utilisateurs se doivent d'évoluer pour rester pertinent dans de nouveaux contextes. HP-Interex considère cette action aussi comme un test de validité pour elle-même. HP-Interex continuera à exister si elle est utile et si elle suscite de nouvelles énergies.